Méditation thérapeutique

Méditation thérapeutique
Méditation en pleine conscience

 

Thérapeutique miracle du 21e siècle, née il y a pourtant 7000 ans.

 

 

 

 J'ai découvert la méditation tibétaine en 2000 et j'en ai fait une pratique quotidienne.

Alliée à l'approche et à l'expérimentation de la spiritualité laïque non religieuse, elle a bouleversé ma vie.
 
Formé aux approches tibétaines, au Zazen japonais, aux méditations d'Arnaud Desjardins comme aux méditations actives d'Osho et sensibilisé aux approches chamaniques,
je vous propose depuis 2006 cet outil de remise au calme, de refuge et de profonde connaissance de soi.

 

Mon approche pédagogique diffère des approches monastiques et s'allie naturellement avec la psychothérapie transpersonnelle.
C'est cette intéraction, cette interdépendance des deux qui donne à mon approche toute sa puissance thérapeutique et spirituelle.

 

 

FORMATION

Variable en fonction de l’assimilation de la personne, la durée de cet apprentissage dure une dizaine de séances. Il appartient ensuite à la personne de méditer de façon régulière en toute autonomie, pour l'entretien de sa santé, l'amélioration ou la prévention des rechutes morbides.

 

 

STAGES

Durant une journée ou un week-end, nous aborderons l'historique de la méditation, le sens qu'elle a, les obstacles à surmonter, et nous nous familiariserons avec des méditations assises comme actives, en salle comme dans la nature. Ces séquences seront ponctuées de feed-back, d'apports théoriques et de séquences de questions/réponses. 

http://www.eric-brabant.net/pages/stages-gestalt/mediter-poser-l-esprit.html

 

OBJECTIFS ULTIMES

- Faire ce qu'on a à faire, faire ce qu'on veut faire sans se laisser contaminer par des pensées ou contingences annexes ;

- Se connaître vraiment, après avoir supprimé les diverses certitudes et illusions ; connaître le fonctionnement de l'esprit.

- Discerner bien en amont les signes annonciateurs d'un  retour dans la morbidité (ruminations, projections dansl'avenir, anxiété, rage ou dépression, mal-être et maladie...)

- Se libérer de la souffrance, qu'elle soit patente à subtile et encore peu conscientisée.

 

Cet apprentissage n’a pas vocation à se substituer à un traitement médical.