Services proposés

PSY DE LA VIE QUOTIDIENNE

Relation à soi, relation conjugale, parentale ou professionnelle.
Approche verbale, émotionnelle, imaginaire et corporelle.
Relaxation, rêves éveillés, reiki, méditations...
Être Soi face à ce qui émerge ici et maintenant.
Somatisations des maux et des "mal-à-dits".

 

Les services proposés sont :

- Gestalt-thérapie.

- Thérapie de couple.

- Thérapie individuelle.

- Analyse transactionnelle.

- Thérapie Transpersonnelle.

- Approche de l'Ennéagramme.

- Soulagement des maux et mal-à-dits

- Exploration des états modifiés de conscience.

- Méditations et pleine conscience.

- Stages et formations en groupe.

- Thérapie psychocorporelle.

- Groupe continu fermé.

- Soins chamaniques.

- Adhyatma yoga.

- Relaxation.

Affiche robinet 2

Personnes concernées :

- Ceux qui ont suivi une psychothérapie et qui veulent aller plus loin dans la profonde connaissance de Soi, voire à se libérer de la souffrance.

- Thérapeutes, coaches et accompagnants qui désirent entreprendre une thérapie, l'approfondir ou acquérir un puissant outil d'accompagnement.

- Ceux qui souffrent d'inhibition, de solitude, de monotonie, de répétitions, de pulsions ou d'excès dans les domaines affectif, relationnel, émotif, intellectuel ou comportemental.

- Ceux qui ont perdu le sens de leur existence, qui veulent rompre la routine ou qui recherchent leur véritable Vocation existentielle.

- Ceux qui recherchent la signification de leurs maux, maladies ou incapacités.

- Ceux qui souffrent de maladies reconnues par la médecine : stress, troubles anxieux, dépression, troubles bipolaires, troubles obsessionnels compulsifs, peurs ou phobies, troubles affectifs, troubles de l'alimentation, dépendances, etc.


Nous sommes Tous  concerné(e)s par cette nécessité de remise en cause de soi :
- des plus touchés par le mal-être ou l'angoisse et qui relèvent de la psychiatrie,
- aux moins affectés qui souffrent de stress et de problèmes divers dans leur tête ou dans leur corps,
- via ceux ou celles qui vont très bien et qui ne souffrent pas mais qui épuisent ou font souffrir leur entourage.

 

" Ce serait toutefois faire preuve d’aveuglement que de croire que l’on va bien simplement parce que l’on ne suit pas une thérapie ou que l’on pense ne pas en avoir besoin."       
Alexander Lowen, La joie retrouvée.