Gestalt-thérapie & Spiritualité

Géobiologie et santé environnementale : Habitat et alentours

La maladie peut provenir de trois types de phénomènes :

-  l'ignorance et le manquement de cohérence alimentaire et d'hygiène de vie

-  les perturbations électromagnétiques et/ou géobiologiques

-  la psychosomatisation ou le retour de l'inconscient refoulé, lorsque le langage des maux se substitue à celui des mots.

Marcoux avril 2017g

L’environnement qui nous entoure a une grande influence sur nous. Des troubles du sommeil persistants qui disparaissent quand on va dormir ailleurs, de l’agitation chez des jeunes enfants, des problèmes plus sérieux tels que hernie discale, cancers, peuvent être déclenchés lors d’une exposition prolongée à des environnements nocifs.

L’influence de la lune est bien connue des anciens qui savent l’utiliser pour jardiner ou choisir la date favorable pour faire une coupe de cheveux. De la même manière, les cours d’eau, les marais, les failles souterraines, les roches, les courants cosmo telluriques issus de l’interaction entre le champ magnétique terrestre et le cosmos ont un impact sur notre santé. Le choix de l’implantation d’une habitation demandait du temps autrefois et les hommes observaient le comportement des animaux et l’aspect de la végétation avant de décider de la construction de leur maison.

Les matériaux de construction des maisons (charpentes métalliques, revêtements plastiques, garage au sous-sol…), l’environnement électrique (proximité de ligne à haute tension ou d’antenne relais), les équipements (miroirs, étagères en métal, mauvaise mise à la masse du circuit électrique) sont également des facteurs pouvant dégrader la qualité de vie au sein du logement ou du lieu de travail.

Aujourd’hui, la volonté de construire vite et pas cher amène à construire sur les lieux impropres et nocifs pour la santé avec des matériaux inappropriés. L’idéal est de faire une analyse Géobiologique du terrain avant de construire son logement.

Lorsque le logement est déjà construit, il existe des solutions pour améliorer la qualité de vie. Nous passons le plus de temps dans notre chambre à coucher et au bureau, ce sont donc les lieux à analyser en priorité.

Exemple d’analyse (le point rouge indique un croisement de plusieurs champs qui rendent la zone nocive):

Geobiol 1 site

Geobiol 2 site

A bientôt

Magali.